fr Hamilton et le révérend Smith entest ennouveau nouveauennouveau test

PIB - GDP

October 8th 2009 2 Comments

Hamilton et le révérend Smith

Centre-ville d'Hamilton, Ont., septembre 2009. © Onf, Dominic Morissette

Centre-ville de Hamilton, ON, septembre 2009. Photo : Dominic Morissette © ONF

Révérend Smith, Hamilton, septembre 2009. © Onf, Dominic Morissette

Révérend Smith, Hamilton, ON, septembre 2009. Photo : Dominic Morissette © ONF

Je viens de terminer le premier assemblage de quatre essais photographiques que j’ai réalisés à Hamilton pour le projet PIB. Ils seront publiés prochainement… probablement en décembre.

Dans cette région du Sud de l’Ontario, j’ai eu la chance de rencontrer le révérend John Smith. Il m’a montré sa ville. Une ville qu’il aime. D’un amour-haine ? Haine est trop fort – il est tout de même un révérend. Toutefois, à l’occasion, on peut sentir une douce colère envers les autorités, ou plutôt, envers ce que le révérend perçoit comme un manque criant de vision pour cette ville et sa population.

On le voit peu, c’est sa ville qu’il veut nous montrer. Nous nous sommes revus au cours de la semaine. Nous nous sommes un peu adoptés.

C’est certainement ce que je préfère de mon travail comme documentariste, tant en photographie qu’en vidéo : la rencontre avec les gens, le lien qui se créé. Avec le révérend Smith, la chimie a particulièrement bien fonctionné.

Malgré la situation qui peut sembler désespérée dans certains quartiers du centre-ville de Hamilton, à quelques 70 kilomètre de Toronto, le révérend Smith reste optimiste. L’éducation et la jeunesse sont les deux éléments sur lesquels il mise pour sa ville et sa sortie de crise. La crise actuelle, mais aussi et surtout, celle qui a suivi la chute de la grande industrie de l’acier et du fer, un secteur qui a forgé des générations de travailleurs de la région.

*

Aujourd’hui, c’est sur  l’assemblage des photographies et du son recueillis auprès des ouvriers de la U.S. Steel Canada en lock-out depuis le 3 août dernier, que je travaille. En plus des syndiqués, c’est toute l’économie de la région de Nanticoke sur le Lac Érié qui souffre des pratiques courantes de cette compagnie.

Dominic Morissette, Réalisateur et photographe

Tags: billets français · news

2 responses so far ↓

  • 1 Marie-Claude Dupont, productrice PIB // Oct 8, 2009 at 11:45 am

    Dominic l’a bien démontré dans ce billet. PIB nous plongera tout au long de l’année dans l’univers de personnages uniques, parfois plus grands que nature. Que ce soit en film ou par le truchement d’un essai photographique, le projet mettra aussi en perspective les nombreux enjeux, particulièrement en région, auxquels les Canadiens font face pendant cette crise économique profonde.

    Ces rencontres avec nos “personnages” sont d’ailleurs le fruit, non seulement du travail méticuleux de nos photographes sur le terrain, mais aussi du travail acharné réalisé en amont par nos deux recherchistes-rédacteurs, Philip Lewis et Annie Richer. Tous les jours, outre les contenus qu’ils produisent pour le site, Philip et Annie placent de nombreux appels pour documenter les effets de la crise, trouver des personnages et “débusquer” les histoires touchantes et inspirantes qui prendront la forme d’essais photographiques.

    Je me souviens clairement de l’enthousiasme de Philip alors qu’il venait de terminer une conversation avec le Révérend Smith. Il tenait là un récit solide et une personnalité forte, un véritable “acteur de changement” dans sa communauté. Une joie qu’il n’a pas manqué de partager avec nous tous!

    La preuve en tout cas que tout ce que nous vous offrons ne relève pas du miracle (!) mais d’un travail d’équipe formidable.

  • 2 Carnet de notes de Dominic Morissette » La ville à l’optimisme inoxydable // Oct 29, 2009 at 5:44 am

    [...] avec le révérend Smith à Hamilton »), mais encore mieux, sur le le blogue du projet Pib, « Hamilton et le Révérend Smith » [...]

Leave a Comment