La page que vous consultez affiche son contenu dans une composante SWF. Pour y avoir accès vous devez disposer d’une version récente du plugiciel Flash. Cliquez sur le pictogramme suivant pour télécharger ce plugiciel. Get Adobe Flash player Cliquez ICI pour télécharger le plugiciel Flash.  

Plus que des fruits et des légumes

Date de publication : 20 octobre 2009 - Montréal, Québec

« Sans emploi, tu n’as plus de reconnaissance », déplore André. Mais au jardin communautaire, c’est différent.
 
Manger... à quel prix?

Comme André, bien des gens ont décidé de se joindre à un projet de jardins collectifs l’été dernier. « On a enregistré près de 20% plus d’inscriptions cette dernière année et constaté que l’intérêt des citoyens pour le projet avait considérablement augmenté, avec 30% de plus de demandes d’informations », se réjouit Dominique Lacroix, coordonnatrice des jardins collectifs de Bouffe-Action, dans le quartier Rosemont de Montréal.

Outre le plaisir relié au fait de jardiner en groupe et une campagne de recrutement élargie, d’autres facteurs viennent expliquer cet engouement : la crise économique et l’augmentation du prix des aliments.

En effet, l’indice des prix à la consommation (IPC) de septembre 2009 démontre que le prix des aliments a augmenté de 2,7 % entre septembre 2008 et septembre 2009. Des hausses de prix ont été relevées pour la viande (2,6%), le poisson (8,8%), les produits laitiers et les œufs (2,5%), pour le sucre (8,7%) et pour les aliments achetés au restaurant (2,8%). Cependant l'IPC indique que le prix du logement a reculé de 1,8% et celui du transport, de 7,2%, les consommateurs payant 23% de moins à la pompe qu'un an plus tôt.

C’est donc principalement le prix des aliments qui a exercé une pression à la hausse sur l’IPC car sans l'énergie, celui-ci aurait été de + 1,3 % plutôt que de – 0,9%, tel que recensé par Statistique Canada.

Enfin, pendant que la crise amputait les ventes au détail de 5,8% partout au pays, entre janvier 2008 et janvier 2009, les supermarchés, eux, voyaient leurs ventes gonfler de 7%. En août  2009, une chaîne d’alimentation bien connue, Metro Inc., annonçait des profits record de 112 millions, en hausse de 22%.

Quelques faits et statistiques

Selon une analyse réalisée par une firme de courtage de Toronto, le panier d’épicerie coûte plus cher au Québec qu’ailleurs au Canada. Cette différence serait, entre autres, attribuable à des prix plus élevés au Québec, à une plus grande concentration du marché de l’alimentation dans cette province et à une présence accrue de supermarchés à escompte en Ontario.

Depuis 2002, le coût des aliments a augmenté de 24% au Québec et de 21% en Ontario.

65% des commerces d'alimentation du Québec appartiennent à des marchands propriétaires, soit des PME locales dont la plupart sont constituées de familles. Cette situation serait unique au Canada.


L’accès à l’alimentation dans le monde : pas pour tout le monde


Dans les jours précédant la journée mondiale de l’alimentation, le 16 octobre dernier, le directeur général de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture, Jacques Diouf, appelait la communauté internationale à intensifier sa lutte contre la faim.

C’est que la crise économique a substantiellement majoré le nombre de personnes souffrant de malnutrition.  1,2 milliard d’êtres humains – soit une personne sur six – n’ont pas assez d’argent pour semer ou pour manger à leur faim. En juillet 2009, 32 pays étaient plongés dans une crise alimentaire grave et nécessitaient une aide d’urgence.

Même l’Arménie, qui a pourtant très bien réussi sa transition à une économie de marché, se trouve affectée par la crise, les transferts de fonds envoyés par la diaspora arménienne ayant diminué de 35%. Au Kenya, le prix à la hausse des engrais a dissuadé les gens de semer, laissant la moitié des terres normalement consacrées à la culture du maïs inutilisées.

Le Programme alimentaire mondial des Nations-Unies aurait besoin de 6,7 milliards de dollars pour enrayer la famine dans le onde. Le 16 octobre dernier, seuls 2,9 milliards de dollars garnissaient la cagnotte.

Source :
Statistique Canada ; Cyberpresse, 6 août 2009 ; La Presse Affaires, 29 juin 2009 ; L’Actualité, 15 mai 2009 ; Première chaîne de Radio-Canada, 14 octobre 2009; Programme alimentaire mondial des Nations-Unies.
 
Réalisateur terrain
Dominic Morissette

Monteur
Miguel Raymond

Réalisatrice-coordonnatrice
Hélène Choquette

Musique originale
Robert-Marcel Lepage


© 2009 ONF – Tous droits réservés
 
Fait partie de l'histoire :
 
 

Commentaires des usagers(2)

La protection des milieux naturels

 

Par Les Productions Cinémachine - Date de publication: 9 janvier 2010 - Montreal, Québec

La nature est par définition ce qui constitue notre planète et sa protection est vitale. La conservation des milieux naturels n’est plus seulement une question nationale ou internationale, elle devient primordiale à l’échelle locale. Les municipalités doivent être aujourd’hui proactives en développement durable. De véritables « défonceurs de portes ouvertes », les...

Plus+
 

Personnages vraiment biens

 

Par Ann Delarosbil - Date de publication: 11 décembre 2009 - Montreal, Québec

J'aime beaucoup les personnages. Ce film envoie une image positive. Bravo, lâchez-pas!

Mot-clés:

positif

 

Soumettre votre contenu

Vidéo

Ce formulaire vous permet de téléverser une vidéo que vous avez réalisée. Soyez patient. Dès que vous aurez cliqué sur Soumettre, le contenu sera soumis à notre attention pour approbation. Une fois approuvé par notre équipe, il sera publié. Veuillez vous assurer que votre vidéo respecte notre charte d’utilisation:

Grandeur maximale du fichier : 100mb
Formats de fichier acceptés : flv, mov, mp4 et mpg
Codecs vidéo acceptés: H.264, Sorenson Spark, On2 VP6
Codecs audio acceptés: ADPCM, MP3, HE-AAC (MPEG-4 Part 3)
Format du visionneur: 16:9 (800x450)

Contenu soumis en modération

    Loading Téléchargement du média, Attendez la confirmation d'envoi.

     

     

     

    Modifier PIB vous localise ici :

    ,

     
     
     
     
    Patientez pendant le chargement...
     
    Precisez la ville et/ou la province.
     

    Photos

    Ce formulaire vous permet de téléverser une illustration, une image ou un dessin que vous avez fait. Soyez patient. Dès que vous aurez cliqué sur Soumettre, le contenu sera soumis à notre attention pour approbation. Une fois approuvé par notre équipe, il sera publié. Votre image doit respecter en tous points notre charte d’utilisation.

    Grandeur maximale du fichier : 5mb
    Formats de fichier acceptés : jpg, gif, tiff
    Format du visionneur: 16:9 (800x450)

    Contenu soumis en modération

      Loading Téléchargement du média, Attendez la confirmation d'envoi.

       

       

       

      Modifier PIB vous localise ici :

      ,

       
       
       
       
      Patientez pendant le chargement...
       
      Precisez la ville et/ou la province.
       

      Texte

      Ce formulaire vous permet de téléverser un texte que vous avez écrit. Soyez patient. Dès que vous aurez cliqué sur Soumettre, le contenu sera soumis à notre attention pour approbation. Une fois approuvé par notre équipe, il sera publié. Votre texte doit respecter en tous points notre charte d’utilisation.

      Contenu soumis en modération

         

         

         

        Modifier PIB vous localise ici :

        ,

         
         
         
         
        Patientez pendant le chargement...
         
        Precisez la ville et/ou la province.